L’illustration : un choix pertinent pour votre communication !

illustration

L’illustration : un élément d’importance pour faire passer les messages.
De tout temps, elle a permis de clarifier les choses, de les rendre plus intelligibles. Langage universel, l’illustration peut devenir un atout majeur dans votre communication.
Mais avant d’aller plus loin sur les avantages de son utilisation dans votre image de marque, nous allons d’abord survoler son histoire.

Origines et évolutions

Les origines

volumen

L’illustration est une lointaine tradition. Très présente sur les volumens (créés en 3000 av. J.-C., ce sont des « livres » constitués de feuilles collées bout à bout et qui s’enroulent sur elles-mêmes), et les codex (ils succèdent au volumen; les codex sont un agencement de feuilles manuscrites reliées ensemble sous forme de livre – ils ont vu le jour à Rome au IIᵉ siècle av. J.-C.), leur nombre diminue fortement avec l’arrivée du parchemin. Ce dernier étant plus coûteux à fabriquer, on limite alors les illustrations aux enluminures destinées au Clergé ou à une noblesse éclairée.

enluminure
Photo par Henryk Niestrój

Les évolutions

1er livre à fort tirage

Entre le XVᵉ et XVIIIᵉ siècle, l’apparition de l’imprimerie permet le développement de l’illustration xylographiée.
Les Italiens et les Allemands se distinguent d’ailleurs au XVᵉ siècle comme étant les pionniers dans la production d’ouvrages illustrés à fort tirage, dont un des exemples sont les « Chroniques de Nuremberg » ci-contre.

illustration par gravure
illustration en taille douce
Encyclopédie de Diderot et d'Alembert

Dans ce même lapse de temps, on s’essaie à d’autres formes de gravure, notamment la taille douce (gravure en creux sur une plaque de métal, généralement du cuivre), ou à l’eau forte (taille douce avec morsure par un composant chimique, notamment l’acide nitrique dont le premier nom est « eau forte »).
Au tout début du XIXe siècle la lithographie (gravure sur pierre), se développe en même temps que le marché de l’estampe et de l’imagerie populaire. Le livre illustré prend également son essor, mais il est réservé à un public fortuné et cultivé.
C’est durant la même période que voient le jour les affichettes (dit « placards » d’où le terme « placardé »), les cartes à jouer, les images pieuses, les almanachs ou encore les caricatures.

Au XVIIᵉ / XVIIIᵉ siècle, c’est la technique de la taille douce qui est la plus utilisée dans la production d’illustration. Mais cela à un inconvénient : l’incorporation des images au livre doit se faire hors-texte puisque les procédés d’obtention des textes et des images divergent.

Le XIXᵉ siècle voit le grand développement de l’illustration de presse. En France, c’est honoré Daumier qui se distingue le plus dans cette discipline. Qui n’a pas vu dans ses livres d’histoire la caricature de Louis-Philippe en poire ?

Courant de la seconde moitié de ce même siècle, l’illustration connait son âge d’or en Europe et aux États-Unis. Les éditions grand public augmentent de plus en plus et les magazines populaires permettent une large diffusion de l’illustration.

Illustration de Georges Mouton
Illustration de Georges Mouton pour le Magazine "La Fronde" de Marguerite Durand
illustration conte

En France, c’est Gustave Doré qui élève l’illustration au rang d’art, notamment avec ses gravures accompagnant les contes pour enfant.

Devant l’augmentation du nombre de tirages, on revient à la xylographie, en parallèle de l’arrivée d’un autre procédé : la photogravure. Ce dernier est un procédé photographique qui permet d’obtenir des planches gravées utilisables en imprimerie. Et c’est là un gros avantage de la gravure sur bois, car l’on peut imprimer texte et image en même temps et ce même avec un gros tirage, ce qui représente un gain pécunier non négligeable.

photgravure

Au XXᵉ siècle, l’illustration suit les vagues de mouvements artistiques, tantôt arborant des atours floraux, tantôt plus brute.

Petit à petite, elle cède la place dans les magazines à la photographie. Cependant, elle reste très présente dans la presse, la littérature pour enfant ou les ouvrages d’art.

Aujourd’hui, bien que les techniques traditionnelles soient toujours enseignées, c’est sa variante numérique qui occupe le devant de la scène avec le digital painting ou le dessin vectoriel.

illustration de presse

Définition et champ d'application

Comme on vient de le voir, l’illustration a une histoire riche qui traverse le temps et les techniques. Avant de voir comme cela peut s’appliquer à votre entreprise (encore un peu de patience 😉), définissons ce qu’est l’illustration et à quels domaines elle s’applique.

Définition

Il s’agit d’une représentation visuelle de nature graphique (collage, photo, lettering…) ou pictural (peinture), dont la fonction principale est d’amplifier, de compléter, de décrire ou de prolonger un texte.

Elle se distingue de l’œuvre d’art par le fait qu’elle sert d’accompagnement à un texte, mais également parce qu’elle peut être reproduite en de nombreux exemplaires.

Champs d'application

On retrouve l’illustration dans plusieurs domaines :
_ L’édition
_ les images documentaires et technique, type encyclopédie, mode d’emploi, ingénierie, architecture, etc.
_ la presse périodique
_ la publicité (annonce, affiche, emballage, cartes postales)
_ la cartographie.

Et elle présente plusieurs objectifs. On l’emploie de façon précise pour ponctuer ou imager un récit, récapituler des données, schématiser des instructions, symboliser ou encore créer une émotion.
Ce dernier point est d’ailleurs très important. Vous voyez où je veux en venir ?

Qu’est-ce qui nous pousse à acheter tel produit ou tel service plutôt qu’un autre ? Malgré tous les arguments logiques et irréfutables qui visent à vous faire consommer le produit A, c’est votre coup de cœur qui vous fera craquer pour le produit B. Car en définitive, ce qui motive nos pulsions d’achat ce sont nos émotions.

L'illustration dans votre communication

Sans le savoir, vous utilisez pratiquement tous l’illustration dans votre activité. En effet, La plupart des entreprises utilisent un élément graphique dans leur logo, afin de venir souligner, mettre en image le nom de l’entreprise. Je pense par exemple au double « C » de Coco Chanel, ou au crocodile de Lacoste.
D’autre marques sont allées un peu plus loin et ont misées sur la création d’une mascotte.
C’est le cas notamment de KFC, Malabar, Cétélem, La Vache qui rit ou encore Stoeffler.

L’avantage avec une mascotte, c’est que l’on peut créer tout un univers autour et raconter une véritable histoire qui va marquer l’imaginaire du public, faire naitre en lui une émotion. On parlera alors de storytelling. Le public va s’attacher à votre image de marque, ce qui guidera son désir d’achat.

L’illustration donc pour créer des émotions. Elle peut aussi avoir d’autres avantages.
Vous pouvez mettre en avant un service, un produit ou lancer votre marque en la présentant avec une illustration animée. Cela permet d’entrée de jeu d’embarquer votre public dans votre univers, et lui permettre d’imaginer ce que cela serait d’utiliser votre produit, de faire confiance à votre marque.
Ce qu’il y a d’intéressant avec l’illustration, c’est qu’elle se situe dans cet entre deux, ce fin passage entre la réalité et l’imaginaire. Elle s’éloigne suffisamment de la réalité pour permettre à une personne de s’identifier au personnage mis en avant.

L’imaginaire est un puissant outil. Si une personne peut s’imaginer en train d’utiliser votre service, c’est qu’elle l’a déjà adopté.

L’illustration fait donc travailler l’imaginaire. Elle peut par conséquent donner l’ambiance d’un futur évènement tel un concert (si si un jour on aura de nouveau le droit de voir des concerts), en donnant par exemple des indications sur le lieu du concert, ou en faisant référence à l’histoire qui entour ce lieu ou cet évènement. Les affiches pour les boissons alcoolisées jouent aussi sur le principe de l’imaginaire et des sensations, puisqu’elles vous donnent à imaginer ce que vous allez ressentir en buvant telle ou telle boisson.

illustration dent du chat
illu lac du bourget
Illustration alcool fille

L’illustration par sa distance avec la réalité, permet également de clarifier le chose, de simplifier certains concepts, de les rendre plus intelligible. Elle peut aussi nous aider à mieux comprendre certaines informations : on voit tous à quoi ressemble un mode d’emploi Ikéa ? Qui n’a pas essayé de schématiser le trajet pour aller jusque chez soi afin de rendre le parcours plus simple à expliquer à un copain ?
L’illustration peut également  nous rassurer, nous donner en un seul regard tout ce que couvre une assurance par exemple.

Mode d'emploi ikéa
illustration analyse d'urie
illustration troubles mentaux

J’aimerai d’ailleurs à ce propos, vous partager une de mes dernières lectures, à la fois dérangeante et fascinante : « Journaux Troublés » de Sébastien Perez et Marco Mazzoni.

Très poétique, ce livre se compose d’illustrations et d’extraits de journaux intimes, de personnes atteintes de troubles mentaux, ou de leurs proches. C’est une véritable merveille, qui donne à voir et qui permet de mieux appréhender ce que sont certaines maladies, et surtout comment elles sont ressenties par le patient.

Je vous le conseille vivement !

L’illustration enfin, peut donner à voir ce qui n’existe pas encore. C’est le lot quotidien des architectes et des paysagistes, qui doivent montrer à leurs clients ce qu’ils ont imaginé pour eux. Mais là où une photographie ou une imagerie trop photoréaliste donnent à penser que le projet existe déjà, un dessin d’architecture va permettre de laisser flirter notre imagination avec un futur possible et assez proche.

sauna
potager

Pour conclure

Si je devais faire un résumé, je dirais que de tout temps l’illustration nous a permis de comprendre le monde qui nous entoure.  Elle nous accompagne dans chaque évènement de notre vie, elle permet de susciter des émotions, de faire travailler l’imaginaire, d’ancrer l’univers de votre marque dans l’esprit des gens, de vous démarquer face à la concurrence, en utilisant un langage à la fois universel et décalé.
Et vous sauterez-vous le pas de l’illustration pour mettre en avant votre activité ?